Sept étapes pour surmonter la domination de l'ego

Voici sept suggestions pour aider à transcender les idées reçues sur la vanité. Elles sont toutes conçues pour éviter de s’identifier de fausse manière avec l’égo et la vanité.

Extrait du livre « le pouvoir de l’intention » de Wayne Dyer

1. Ne pas se sentir offensé. Le comportement des autres n'est pas une raison pour rester immobile. Ce qui vous offense sert uniquement à vous affaiblir. Si vous cherchez les occasions de vous sentir offensé, vous les trouverez en raison de trois pour une. C’est votre ego en pleine action, qui essai de vous convaincre que le monde ne doit pas être tel qu'il est. Mais vous pouvez devenir un connaisseur de la vie et correspondre avec l'Esprit universel de la Création. Vous ne pouvez pas atteindre la force de l'intention en vous sentant offensé. Bien sûr, vous agirez pour éradiquer les horreurs du monde, qui émanent de l’identification massive à l'ego, mais vivez en paix. Comme nous le rappelle « A Course in Miracles (Un cours sur les miracles) » : « La paix est en Dieu ; ceux qui font partie de Dieu, ne sont à l'aise que dans sa paix ». Se sentir offensé crée la même énergie destructrice qui vous a offensé et qui conduit à l'attaque, à la contre-attaque, et la guerre.

2. Se libérer de la nécessité de toujours gagner. L'ego adore nous diviser entre les gagnants et les perdants. Sincèrement vous acharnez à gagner est un moyen infaillible pour éviter d’entrer en contact conscient avec l'Intention Divine. Pourquoi? Parce que finalement, il est impossible de gagner tout le temps. Il y a toujours quelqu'un de plus rapide, de plus jeune, de plus fort, de plus intelligent et avec plus de chance que soi, et vous finirez toujours par vous sentir insignifiant et sans valeur.
Vous n'êtes pas vos victoires! Vous pouvez aimer la compétition et avoir du plaisir dans un monde où la victoire est tout, mais vous n’êtes pas obligé d'incarner vos pensées. Il n'y a pas de perdants dans un monde où tous partagent la même source d'énergie. Le mieux que vous pouvez dire c'est qu’un certain jour vous êtes arrivé à un certain niveau par rapport au niveau d'autres personnes ce jour-là.
Mais aujourd'hui est un autre jour, et nous devons tenir compte des autres concurrents et des autres circonstances. Vous êtes toujours la
présence infinie dans un corps qui un jour sera, une décennie de plus. Oubliez le besoin de gagner en n'acceptant pas que son contraire soit de perdre : cela, c'est la peur de l'ego. Si l'ensemble de vos "corps" ne fournit pas assez pour gagner ce jour là, cela n'a tout simplement pas d'importance ; si vous ne vous identifier pas exclusivement avec votre ego. Endossez le rôle d'observateur, regardez et profitez de tout sans avoir besoin de gagner un trophée. Vivez en paix, entrez en correspondance avec l’énergie de l’Intention Divine et ironiquement, même si vous ne le remarquez qu’à peine, dans votre vie s'imposeront plus de victoires si vous cessez de courrir après elles.

3. Se libérer de la nécessité d'avoir raison. L'ego est une source de conflits et de dissensions, car il vous pousse à agir pour que les autres se trompent. Quand vous êtes hostile, vous vous êtes déconnecté de la force de l'Intention. L'esprit créatif est aimant, tendre et réceptif, il est libre de colère, de ressentiment et d'amertume. Oublier la nécessité d'avoir toujours raison dans les discussions et les relations, c'est comme dire à l'ego: «Je ne suis pas ton esclave. Je veux embrasser la bonté et je rejette le besoin d'avoir raison. Même plus, je vais donner à cette personne la possibilité de se sentir mieux en lui disant qu'elle a raison tout en la remerciant de m’avoir dirigé vers la vérité. "
Lorsque vous oubliez la nécessité d’avoir raison vous pouvez renforcer la connexion avec la force de l'Intention, mais vous devez garder à l'esprit que l'ego est un combattant très déterminé. J'ai vu des gens prêts à mourir plutôt que de renoncer au fait d’avoir raison. J'ai vu s’achever de merveilleuses relations par la nécessité qu'ont certaines personnes de toujours avoir raison. Je vous propose d’oublier ce besoin impulsé par l’égo en vous arrêtant au milieu d’une discussion pour vous demander : «Qu'est-ce que je veux? 'Être heureux ou avoir raison? ". Lorsque vous choisissez le mode "heureux", aimant et spirituel, vous renforcez votre connexion à l'Intention. Finalement, ces moments développent votre nouvelle connexion avec la force de l’Intention. La Source Universelle commencera à collaborer avec vous dans la création de la vie que l’Intention veut que vous ayez.

4. Se libérer de la nécessité d'être supérieur. La vraie noblesse n'a rien à voir avec être "meilleur que les autres". Il s'agit d'être meilleur que ce que vous étiez avant. Focalisez-vous sur votre développement, avec la conscience permanente qu’il n’y a personne de meilleur qu’un autre sur cette planète. Nous émanons tous de la force de  Vie . Nous avons tous la mission d’accomplir, ce pour quoi nous sommes destinés, et nous avons tout ce dont nous avons besoin pour satisfaire ce destin. Rien de cela n'est possible lorsque vous vous considérez supérieur aux autres. Malgré son ancienneté, cet adage est toujours aussi vrai : nous sommes tous égaux aux yeux de Dieu. Oubliez le besoin de vous sentir supérieur devant Dieu. Ne valorisez pas les autres en vous basant sur leur apparence, leurs réalisations, leurs possessions et autres barèmes imposés par l'ego. Lorsque vous projetez des sentiments de supériorité, c'est ce qui vous est retourné, et cela vous mène au ressentiment et en ultime instance à des sentiments d'hostilité. Ces sentiments deviennent le véhicule qui vous emmène loin de l'Intention. « A Course in Miracles » parle de cette nécessité d’être spécial et supérieur: "Le fait de se sentir exceptionnel fait toujours établir des comparaisons. Ceci se manifeste par une carence qui est perçu dans l'autre qui lui-même cherche vos propres failles." 

5. Se débarrasser de la nécessité d’avoir toujours plus. Le mantra de l'ego est « plus ». Quoi que vous obteniez ou acquérez, votre ego insistera sur son insuffisance. Vous n’aurez de cesse de combattre continuellement et vous éliminerez la possibilité d'atteindre l'objectif, mais en réalité vous l’avez déjà réalisé, car c'est à vous de décider comment utiliser l'instant présent de votre vie. Ironiquement, lorsque vous décidez de ne plus avoir besoin de "plus", il semble que vous obtenez plus de ce dont vous désirez. Comme vous êtes détaché de ce besoin, il vous est plus facile de le transmettre à d'autres, parce que vous réalisez à quel point vous avez besoin de peu pour vous sentir satisfait et en paix. La Source Universelle se satisfait d’elle-même. Elle est en constante expansion créant une nouvelle vie, sans jamais chercher à s'accrocher à ses créations pour d’égoïstes finalités. Elle crée et se débloque. Lorsque vous vous détachez de la nécessité de l'égo d’avoir plus, vous vous unifiez avec la Source. Si vous valorisez tout ce qui surgit, vous apprendrez la grande leçon que nous donna Saint François d'Assise: «... c’est donner quant nous recevons ". En permettant que l'abondance s'écoule vers vous et par vous, vous établissez une correspondance avec la Source et vous garantissez que l'énergie continue de circuler.

6. Se débarrasser de la nécessité de s’identifier avec ses réalisations. C’est un concept encombrant que de s'identifier à ses propres réalisations. Dieu écrit toute la musique, Dieu chante toutes les chansons, Dieu construit tous les bâtiments. Dieu est la source de toutes vos réalisations. Et j'entends déjà les protestations de l'égo. Vous êtes toujours en correspondance avec cette idée...                      Tout émane de la Source.
Vous et votre Source sont une seule et même chose!
Vous n'êtes pas ce corps et ses réalisations. Vous êtes l'observateur. Observez, et soyez reconnaissant des compétences qui vous ont été accordées, de votre motivation à réussir et de toutes les choses que vous avez accumulées. Attribuez tout le crédit à la force de l'Intention qui vous a donné l’existence et de qui vous êtes la partie matérialisée. Le moins vous avez besoin de vous attribuer les mérites de vos réalisations, le plus vous serez connecté aux sept visages de l'intention : plus vous serez libre d'obtenir des choses, qui se présenteront  plus fréquemment. Lorsque vous vous attachez à ces réalisations et que vous pensez que vous les obtenez tout seul c’est quand vous abandonnez la paix et la gratitude à votre source.

7. Se débarrasser de la réputation. La réputation que vous avez n’est pas localisée en vous, mais dans le mental des autres et par conséquent vous n’exercez aucun contrôle sur elle. Si vous parlez avec trente personnes, vous aurez trente réputations différentes. Se connecter à l’Intention signifie écouter les préceptes de votre cœur et agir en fonction de ce que votre voix intérieure vous dit sur ce qu’est votre finalité ici. Si vous vous préoccupez trop de ce que vont penser les autres de vous, vous vous serez déconnecté de l’Intention et vous permettrez que cela soient les opinions des autres qui vous guident.                         L’égo fonctionne ainsi. C’est une illusion qui se dresse entre vous et la force de l’Intention. Il n’y a rien que vous ne pouvez faire, à moins que vous ne vous déconnectiez de la Force de l’Intention et que vous ne vous convainquiez que votre but consiste à démontrer aux autres votre supériorité et votre autorité et que vous ne dédiez votre énergie qu’ à essayer de gagner une réputation extraordinaire entre votre propre égo et celui des autres. Faites ce que vous faites en fonction de l’orientation de votre voix intérieure, toujours connecté avec votre Source et reconnaissant envers elle. Gardez votre objectif, détachez vous des résultats, et acceptez la responsabilité de ce qui est en vous : votre nature. 

Laissez les autres discuter de votre réputation ; cela n’a rien à voir avec vous.  

« Ce que tu penses de moi n’est pas mon affaire » 

 

Traduction Béatrice Borrull

 

retour au sommaire