Les vibrations du son et la vibration du son OM

TOUT EST VIBRATION,

dans le son et dans la forme ...

 Ici examinons plus précisément la vibration du son OM. 

  

Jusqu'il y a environ 70 ans, ce son était généralement un secret initiatique, qui était diffusé seulement dans les écoles ésotériques d’avant-garde, et naturellement dans les ashrams à des fins méditatives et constructives.

 

Mais le OM, en lui- même, comme le définit l'Enseignant Tibétain, est un son de résurrection, car il entre dans les trois corps ; physique mental, émotionnel. C’est un air rafraîchissant, un air nouveau, un air renouvelé qui vient des couches internes qui ne vient pas de ce qui est externe.

L'OM est « la Lumière s'est faite »,

Par contre, l’AUM qui correspond à  L’AMEN des chrétiens qui disent : « Aaaméennnn » signifie « Que la lumière soit faite ».

On pourrait alors dire que la note de l'OM se base sur le son interne et n'a rien à voir parfois avec la voix externe. 

Ceci  d’une certaine façon implique, le développement du centre chakra de la gorge, du centre laryngien, et a pour cela comme effet son réveil, son développement. 

Ce mantra produit des effets dans l'atmosphère, des effets déifiques, car le son est relié  aux Anges aux Dévas, avec tout l'ensemble du monde inconnu, que nous découvrons peu à peu à mesure que nous avançons sur le chemin de développement intérieur.

Le son initial, le son original, n'est pas vraiment à notre portée, nous ne pouvons pas arriver pour l’instant à ce point important, nous devons toujours être à l’écoute des sons que nous connaissons du monde physique.

On peut par exemple dire que chacun a une voix bien définie.

Chez l'homme elle peut être de ténor, de baryton ou de basse, chez la femme nous trouvons celle de soprano, celle de mezzo-soprano et le contralto.

Les trois voix qui constituent la trinité du son.

Ensuite il y a un point central, dans lequel la voix de l'homme donne, dirons-nous, certains sons, certains arpèges de la voix féminine, et la voix féminine atteint généralement certains arpèges de la voix de l'homme, et ceci nous rappelle cette voix comme incolore, car on ne sait pas si elle est d’homme ou de femme.

C'est l’espace qui va de la femme à l'homme et de l'homme à la femme et qui a cette particularité d'être comme sans sexe, on pourrait dire d'elle qu'elle est androgyne.   

 Mais ce n'est pas cette voix que l’on pourrait nommée masculinisée chez la femme ou féminisée chez l'homme, sinon que c'est une voix qui porte toutes les matrices de la création.

Ceci constitue naturellement des étapes de développement dans le chemin intérieur pour en arriver à certains points de coïncidence dans l'ordre des sons et produire des effets environementaux.

Dans la méditation, l'OM répété 3 fois a pour but d'équilibrer ou d’intégrer le corps physique avec l’éthérique, le corps émotionnel et le corps mental.

Il constitue ce que nous disons l'intégration du corps inférieur, du triple corps inférieur de l'homme.

Quand cet alignement se produit et sous l'effet de cet alignement au plus profond du silence, en écoutant très attentivement nous pouvons entendre quel son va surgir de la conscience ;

soit une note très grave ou bien très aigue et ceci peut permettre de pénétrer dans un autre niveau de conscience. 

Béatrice J

 

retour à l'acceuil